Autour du mondeAfriqueAfrique du NordAsieEuropeMoyen OrientAntarctiqueCaraïbesAmazonie

Océanie

Polynésie
 
Villes submergées

Pétra entre des rochers

Villes Mythiques Italien
Villes souterrainesbrasilPortuguês
Peuples au mondeEspañol

Autour du monde

Amérique du NordAmérique CentralAmérique du sudPérouFrance

mercredi, 29 janvier 2020

 

Petra

Les belles sculptures sur la façade de ce temple sont une indication de la prospérité et de la sophistication atteintes par les Nabatéens dans leur ville secrète de Pétra

Les Nabatéens étaient un peuple arabe mais leurs sculptures et leur architecture avaient été fortement influencées par les Grecs et les Perses. Le prospère royaume Nabatéen s'étendait de Damas à Aqaba quand il est tombé aux mains des Romains en 106 avant JC. Voici les ruines d'un amphithéâtre qui pouvaient contenir 3000 spectateurs assis.

El Ojo De Horus

Une cité tentaculaire étendue sur plus de 19 collines, également appelées « jebels ». Amman est la capitale moderne et antique du Royaume hachémite de Jordanie. Appelée Rabbath-Ammon lors de l'Age de fer et ensuite rebaptisée Philadelphie, cette cité antique qui fit partie de la Confédération de la Décapole compte aujourd'hui une population d'environ 1,5 million d'habitants. Souvent appelée la « Amman la blanche » en raison de ses maisons de pierre blanche, Amman offre une grande variété de sites historiques. Surplombant Amman, le site des premières fortifications a révélé des ruines allant du néolithique à l'époque hellénistique, à la fin de l'empire romain et au développement de l'Islam en Arabie. Ce site également appelé la Citadelle comprend de nombreuses structures, telles que le Temple d'Hercules, le Palais omeyyade et l'église byzantine. Au pied de la Citadelle se trouve le théâtre romain, une cuvette encaissée de 6 000 places creusée à même la colline  

Pétra est un site localisé dans un cirque rocheux structuré par plusieurs failles creusées par des wadis, qui constituent les principales voies de communication. L'axe principal est le wadi Mousa, qui traverse le site d'est en ouest, d'abord dans la gorge du Sîq (« le fossé ») située à l'est, dont l'entrée, précédée par les « tombeaux Djinns », était surmontée d'une grande arche aujourd'hui effondrée. Ce défilé, traversant le massif du Khubtha, constituait la voie d'accès principale pour parvenir à Pétra, et avait été dallé dans l'Antiquité. À partir de sa sortie, où se trouve la Khazneh, l'espace s'élargit

fr.visitjordan.com//Petra

Les gigantesques falaises rouges et les vastes sanctuaires de la cité perdue n'ont rien en commun avec la civilisation moderne telle que nous la connaissons. L'une des plus grandes merveilles jamais érigées par l'Homme et la Nature, Pétra est un véritable joyau qui mérite d'être apprécié à sa juste valeur.

fr.visitjordan.com//Petra

 

La diversité est  l'expression du Divin sous toutes ses formes

123456789

PETRA: Créée dans l'Antiquité vers la fin du viiie siècle av. J.-C. par les Édomites, elle est ensuite occupée vers le vie siècle av. J.-C. par les Nabatéens qui la font prospérer grâce à sa position sur la route des caravanes transportant l'encens, les épices et d'autres produits précieux entre l'Égypte, la Syrie, l'Arabie du Sud et la Méditerranée. Vers le viiie siècle, la modification des routes commerciales et les séismes entraînent l'abandon progressif de la ville par ses habitants. Pétra a abrité à son apogée jusqu'à vingt-cinq mille habitants. Tombé dans l'oubli à l'époque moderne, le site est redécouvert par le monde occidental grâce à l'explorateur suisse Jean Louis Burckhardt en 1812.

Habitée depuis la préhistoire, cette cité caravanière nabatéenne située entre la mer Rouge et la mer Morte fut dans l'Antiquité un carrefour important entre l'Arabie, l'Égypte et la Syrie-Phénicie. Mi-construite et mi-sculptée dans le roc à l'intérieur d'un cirque de montagnes percé de couloirs et de défilés, Petra est un site archéologique des plus célèbres, où se mêlent les influences de traditions orientales anciennes et de l'architecture hellénistique

Située entre la mer Rouge et la mer Morte et habitée depuis la préhistoire, la capitale des Nabatéens taillée dans le roc est devenue durant les périodes hellénistique et romaine un grand centre caravanier du commerce de l'encens d'Arabie, des soieries de ChineThe Siq of Petra et des épices de l'Inde, un carrefour entre l'Arabie, l'Égypte et la Syrie-Phénicie. Petra est à moitié construite, à moitié sculptée dans la paroi rocheuse, entourée de montagnes criblées de défilés et de gorges. Un ingénieux système hydraulique a permis le vaste établissement humain d'une zone essentiellement aride durant les époques nabatéenne, romaine et byzantine. C'est l'un des plus riches et vastes sites archéologiques au monde dans un paysage dominant de grès rouge. Pétra est une ville « troglodyte » située au milieu d'escarpements rocheux et la pierre y est visible partout sur le site. Celle-ci est composée de grès à dominante rouge-brun, roche détritique issue de l’agrégation et la cémentation (ou diagenèse) de grains de sable. Il s'agit d'une roche cohérente. Elle est organisée en strates, qui offrent parfois des déclinaisons de couleurs chatoyantes (allant du jaune au violet en passant par le rose) renforcées par l'intensité de la lumière, particulièrement en fin d'après-midi.

LINKS:

 

www.visitjordan.com

Souk Medhat Pacha, la rue la plus ancienne dans la capitale des Omeyyade

Cet étroit passage appelé "Siq", le long du lit sec d'une gorge de montagne, mène à une vallée secrète où les Nabatéens avaient construit leur capitale, au 3ième siècle avant JC, au carrefour des routes commerciales du Golfe Persique et de la Mer Rouge vers Gaza sur la Méditerranée.

La Jordanie est sans nul doute un royaume profondément ancré dans l'histoire et la culture. Dès votre arrivée vous prenez conscience de la richesse de son héritage ; partout subsistent les ruines de civilisations depuis longtemps reléguées dans les livres d'histoire et qui, pourtant, perdurent encore dans la vie de ce royaume surprenant et dans l'âme même de son peuple.

fr.wikipedia.org/wiki/Petra

Les nombreux bâtiments, dont les façades monumentales ont été directement taillées dans la roche, en font un ensemble unique qui est inscrit, depuis le 6 décembre 1985, sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La zone autour du site est en outre, depuis 1993, un parc national archéologique. L'érosion, les pluies et le tourisme en progression constante depuis la fin du XXe siècle sont cependant une menace pour la préservation du site et des actions sont entreprises pour enrayer la destruction des monuments.

Petra

La situation de Pétra, dissimulée entre des rochers aux parois abruptes et dotée d'un approvisionnement sûr en eau, en fait un lieu propice au développement d'une cité prospère, comme étape du commerce caravanier. L'endroit n'est accessible par le nord-ouest que par un étroit sentier montagneux ou à l'est par l'accès principal, le Sîq, un canyon d'environ 1,5 kilomètre de long et jusqu’à 200 mètres de profondeur, qui à son endroit le plus resserré mesure seulement deux mètres de large

Inhale Love
Exhale Peace
And Be Happy

cuorepuls cuorepuls cuorepuls

 

 Envoyez un courrier électronique à jslau007@aol.com    pour toute question ou remarque concernant ce site Web.
Copyright © 2009 )bjs